Non classé, Revue L'Intranquille

AU NOM DE LA RACE !

AU NOM DE LA RACE !
 
Dans Le janissariat ou Au nom de l’Empire, au nom de la Nation, au nom du Parti, au nom de la Race ! , Frosa Pejoska observe que dans le génocide perpétré par les nazis, le janissariat est partie intégrante du génocide. Il est évènement au « nom de la race ». Elle considère que « tout en génocidant les humains, il s’agit de créer une “race” d’humains privés de leur humanité. Aux “fontaines de mort”, les camps d’exterminations, répondent les “fontaines de vie” : les Lebensborn et les rapts d’enfants. La “levée” des enfants prépare la formation des futurs janissaires du IIIe Reich. » Voir Frosa Pejoska,     « Le janissariat ou Au nom de l’Empire, au nom de la Nation, au nom du Parti, au nom de la Race ! », dans L’Image de la période ottomane dans les littératures balkaniques, sous la direction de Frosa Pejoska, n° 36-37, Publications Langues O’, Paris, 2007 2008. Cité par Philippe Bouchereau dans La Grande coupure, éditions Classiques Garnier, Paris, 2017.